Petite femme

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/6

Mamie est un peu déboussolée, originale, créative, poète ! Elle emmène sa petite-fille en voyage, lui fait découvrir le sirtaki et les pigeons de la place St-Marc…

Extrait en ligne

32 pages

Format A4

Blog : mamamieblog.wordpress.com

Pistes d'exploitation (cycle3) sur le blog

Hardcover-cotcotcot-mamie.png

Version papier

ISBN : 978-2-930941-02-8

Prix TTC : 14,50€

BookCover-CotCotCot-ebooks-mamie.png

Version numérique

(epub interactif animé)

ISBN : 978-2-930941-00-4

Prix TTC : 9,99€

BookCover-CotCotCot-ebooks-licence-pro.p

Version numérique - licence PRO

(epub interactif animé)

ISBN : 978-2-930941-01-1

Prix TTC : 50€

  • Sélection de la Biennale Paul Hurtmans (2020)
     

  • Sélection Petite fureur de lire (2018-2019)
     

  • Sélection des Incontournables (2016-2018)
     

  • Coup de cœur du salon Lis Tes Ratures (2019)
     

  • Coup de coeur du blog littéraire A l’ombre du Grand Arbre à l’occasion du Printemps des poètes (2019)

 
cotcotcot-petite-femme-feuilleter.jpg

Petite Femme part à la recherche de son rêve fugace… 

Sur le chemin, sans début ni fin, elle rencontre la montagne, le vent, le bois, la mer. En retrouvera-telle le souvenir à son (r)éveil ? 

Extrait en ligne

Bande annonce

​SORTIE LE 22 FÉVRIER 2022  

52 pages

format 16,5x22 cm

isbn 978-2-930941-38-7

Prix TTC : 13,90€

  • Sophie Caironi est parmi les finalistes des Illustration Awards de la Foire du Livre de Bologne 2022 !

0-3 ans 

3-6 ans 

6-9 ans 

9-12 ans 

12 ans et plus

Intergénérationnel

☑︎

☑︎

☑︎

☑︎

Thèmes : 

◼︎ Rêveries

◼︎ Introspection / Contemplation

◼︎ Apprentissage de la vie

◼︎ Rencontres

​​

  • "Pour moi, le titre Petite Femme semblait évident parce que c'est comme ça que je voyais le personnage dans ma tête. Face aux éléments comme la montagne, le vent ou le bois, sa taille est petite. Mais à la fin de l'histoire, lorsqu'elle retrouve son rêve, elle est plus grande, nourrie par les rencontres faites en chemin. – Sophie Caironi | entretien et portrait ● La petite feuille de chou

  • L'étrangeté douce de l'histoire et des illustrations préserve le mystère, sans convoquer la peur. La nature est si bienveillante que les jeunes lecteurs se sentirons portés par les pages du très bel album. – Françoise Lison-Leroy pour Le Courrier de l'Escaut

  • Un petit album d'une beauté fulgurante pour moyens et grands rêveurs, où les crayons de couleurs se font délicatesse et légèreté, en alternant pages foisonnantes ou épurées. Ce petit bijou parle de contemplation et de rêveries... – Florence Ledoux pour la librairie Am stram gram (Uccle/Bruxelles)

  • Les mots sont beaux, la poésie de Sophie Caironi est légère et portée par les vents, plus haut, plus loin. Surtout, elle est mise en valeur par les illustrations en double page, signées par l’autrice elles aussi. Petite femme est figurée en bleu, en rose, une lumière émane d’elle. Elle déambule parmi les douces illustrations colorées des montagnes, forêts et bois. Sophie Caironi réalise ici un travail d’illustration délicat.
    Un magnifique album porté par la tendresse d’une autrice-illustratrice pour les rêves et les couleurs des Petites femmes trouvant la force et le courage de poursuivre et rencontrer leurs rêves. – Hélène Théroux pour Le Carnet et les Instants

  • "un talent en train d’éclore" pour Maggy Rayet : "Sophie Caironi, jeune artiste dont la carrière s’annonce prometteuse, vient d’être remarquée au Salon de Bologne. (...) On n’est pas étonné d’apprendre – grâce à Objectif Plumes – que depuis sa petite enfance cette artiste est « fascinée par les formes changeantes de la nature ». En effet, autour de Petite Femme, bleue comme son rêve, plantes, herbes, feuilles, fleurs, de toutes formes et de toutes couleurs se déploient sur le fond immaculé des pages." – site Littérature de jeunesse de l'Administration générale de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles

  • L’odyssée de Petite Femme sonne avant tout comme une invitation à l’aventure, au voyage et à l’évasion. On y découvre que les songes n’ont ni directions ni règles. Pour les atteindre, il suffit d’oser. Oser s’échapper, se surpasser et vivre intensément. – Manon Faes pour Karoo

  • le petit livre doux est l’écrin d’une femme. Une femme qui a perdu quelque chose, qui cherche, questionne, rêve, s’entête. (…) Je me dis « tiens, une ambiance poétique à la Anne Herbauts, du temps de « De temps en temps » ou bien de « Cardiogramme » ? Non, non, pas vraiment, l’écriture n’y est pas. Alors plutôt un climat entre Mélanie Rutten et Kitty Crowther, baigné de nature ? Un peu davantage, peut-être. Je cherche des points de repères pour mieux exprimer mon ressenti. Mais il n’empêche que Sophie Caironi est Sophie Caironi, et qu’elle a trouvé son identité à elle.  – Pierre Vax pour Cultureopoing; La crème de la crème – Chroniques albums jeunesse (Janvier-Mars 2022)

  • Un texte onirique et d'une poésie puissante, parfaitement mis en valeur par de délicats crayonnés et une mise en page sobre et réfléchie. @zaziebrindacier, bibliothécaire

  • (...) une magnifique fable illustrée, végétale et onirique. Un album jeunesse rare et précieux.
    Petite Femme est un texte très minimaliste, qui incite presque à l'imagination, à l'interprétation. Peu de mots, qui pourtant invitent au voyage et à la rêverie. Peu de mots qui surtout viennent mettre en avant la richesse du dessin, toute la beauté des illustrations de Sophie Caironi. T –
    @twentythreepeonies

  • Ce récit est court mais j’ai eu la sensation de bien être en le fermant. 
    Avoir un livre de ce genre dans sa bibliothèque est indispensable je pense ☺️ et je le relirai c’est sûr. 
    Ne pas mettre ses rêves de côté et essayer de les réaliser est essentiel et on nous le rappelle ici ☺️
    @mais_lis__ca

  • J’ai été émerveillée par la douceur de cet album. J’ai beaucoup aimé le camaïeu de couleurs utilisées. L’ensemble nous offre une lecture résolument onirique. La fin laisse les interprétations ouvertes. Ce voyage a-t-il nourri l’imagination de cette femme, et donc son rêve ? Était-elle réellement éveillée ? Où se situe le rêve ? Et la réalité ? Petite Femme est un album sur le rêve, qui se nourrit de nos expériences, et qui reste très mystérieux. On en sort un peu déboussolé·e, avec l’impression d’avoir sans doute manqué quelque chose, mais en même temps, en étant très apaisé·e. Un album très poétique.@descollinesdepapier

  • Sophie Caironi parvient à saisir l’abstraction poétique et la fugacité d’un songe au travers des pages de Petite Femme. – Caroline Vandlair, Undernierlivre.net

  • Invitant à la contemplation et à la rencontre de soi, "Petite Femme" est le premier livre jeunesse de l'autrice-illustratrice : Sophie Caironi 👏 👍  Ainsi lisent les nuages