top of page

coll. Les Randonnées Graphiques

recensions
cotcotcot_mori-feuilleter.png

​SORTIE LE 7 JUIN 2024

200 pages

Format : 17 x 24 cm

Reliure : livre broché

ISBN 978-2-930941-63-9

Prix : 24 €
Dès 12 ans

roman graphique • docu-fiction

Graines de géants dans les forêts urbaines du botaniste japonais Akira Miyawaki

Au Japon, la création d’une forêt urbaine par le botaniste Akira Miyawaki fait se rencontrer Mikiko et Kazuhō...
 

L’occasion de découvrir la méthode Miyawaki, qui consiste à planter densément des essences ligneuses issues de la végétation naturelle potentielle, sur des sols dégradés. C’est une des solutions rapides pour créer des forêts urbaines pérennes, semblables aux forêts primaires.

Tous les articles

"Bravo !" Avant-revue du CnLJ (BnF)

🐻🐻🐻 Un incontournable de la revue Lu & Partagé !

★★★★ Coup de cœur de Laurence Bertels (La libre Belgique)

Coup de cœur de Deborah Danblon (RTBF-Première)

0-3 ans 

3-6 ans 

6-9 ans 

9-12 ans 

12 ans et plus

Intergénérationnel

☑︎

☑︎

Thèmes : 

◼︎ forêt/plante/nature et plantes 

◼︎ botanique

◼︎ écologie / protection de l’environnement

◼︎ apprentissage / émancipation

◼︎ Japon / Tokyo / ville durable

🎥 Sur BX1, émission LCR de David Courier en compagnie de Marie Colot et Noémie Marsily, qui esquissent un formidable portrait d'Akira Miyawaki, évoquant notamment la bonté qui émanait du botaniste. 

Interview de Marie Colot par Marie Viguier sur Maze 

Illustrée par les images de Noémie Marsily – à l’aquarelle et à l’encre de chine – , Marie Colot signe une histoire de vocation et d’amitié dans un paysage contrasté, entre béton et végétation.

 

Immersion au Pays du Soleil-Levant grâce à Marie Colot et à Noémie Marsily. 

Un incontournable. 

(...) Tout en délicatesse et lenteur savourée, <Mori>, raconte autant les forêts urbaines que les amours naissantes ou morts prématurées. On y entre à pas feutrés, aimantés par la poésie qui émane d’emblée du roman graphique. D’autant qu’il nous emmène au Japon, sacralise la beauté du temps et du quotidien… 

(…) Remarquablement illustré grâce aux aquarelles et encres de Chine de Noémie Marsily, qui ose les couleurs vives et variées pour mieux traduire l’émulation de Tokyo, <Mori> s’enrichit en outre de quelques expressions japonaises qui viennent rythmer le texte, scander sa consonance et l’ancrer dans son pays, ses traditions, ses coutumes et points de vue. – Coup de cœur de Laurence Bertels, La libre Belgique

 

 

 

Notre Marie Colot nationale propose un livre improbable. Un ovni. J’adore ! 

(...) Ça se passe à Tokyo, que je ne connais pas, mais j’imagine bien... En plus, les dessins [de Noémie Marsily] sont formidables. On est tout de suite aspiré·e dans ce décor très urbain, très "forêt de béton". On est plongé·e dedans !

(...) J’ai trouvé ça passionnant, la découverte du Japon… C’est dingue. C’est dingue ! Moi, je ne connais pas du tout le Japon. Donc j’ai mis, dans le bon sens du terme, des plombes pour lire ce livre. Non seulement il y a l’histoire, les illustrations qui sont formidables, mais il y a aussi des petites notes de bas de page et un lexique inépuisable… On apprend, on apprend, on apprend. Et surtout, on voyage ! Voilà ! Je suis allée au Japon ! – Coup de cœur de Deborah Danblon, Tendances Première, RTBF

Ce livre est une petite merveille … à mi-chemin entre un roman graphique et un docu-fiction, il nous plonge au cœur de Tokyo, sur les pas de la petite Mikiko et à la découverte d’une micro forêt urbaine …

Un roman d’apprentissage poétique et réjouissant, qui donne de l’air et de l’espoir en ces temps d’éco-anxiété et du chacun pour soi. – David Courier, Le Courier Recommandé

(...) un beau récit sur les liens humains et l’écologie. – Aurélie MONTEIX, ActuaBD !

 

Entre lutte contre le béton et échanges intergénérationnels, ce très beau livre ouvre de nombreuses pistes de réflexions, tout en poésie. Ainsi, on apprend énormément de choses sur les espèces botaniques asiatiques ou la culture nippone.
Ce documentaire est à dévorer d’urgence. 
 – Clément Fourrey, programmateur BD/jeunesse de la Foire du livre de Bruxelles

 

Aquarelles et texte, poétiques et réalistes, embarquent le lecteur au cœur du défi de renaturalisation de l’espace urbain. Sensible et bien documenté, cet ouvrage est porteur de solutions bienvenues en ces temps d’éco-anxiété et de repli sur soi. – Marie Didion pour la revue Lu & Partagé

Ce roman d’apprentissage d’une grande densité, traite avec retenue, clarté et profondeur, d’une émancipation individuelle, d’une relation amoureuse et des pratiques participatives et collectives de microforêts urbaines. 
Mori, la forêt « primaire » en japonais, est un livre incontournable sur la prise de conscience écologique contemporaine, non culpabilisante, faite d’actions, de pensées et de vécus, collectifs et individuels. – 
Un coup de cœur de la librairie La Grande Ourse

<Mori> est un livre réjouissant et inclassable. Roman illustré, docu-fiction, c'est un objet hybride qui nous fait découvrir le concept des mini-forêts urbaines par le biais d'une histoire prenante et touchante, celle de Mikiko – Un coup de coeur de la librairie La Bouquinette (Strasbourg)

<Mori> "agit comme un réservoir de réenchantement."

(...) C'est toujours tout en douceur et poésie que Marie Colot parle aussi bien des relations humaines que des relations à la nature.

(...) Noémie Marsily, quant à elle, ponctue cette histoire de pages botaniques d'une grande finesse.

(...) L'histoire peut autant toucher de jeunes lecteurs (à partir de 8 ans) que des adultes qui rêveraient de s'enforester en ville et de découvrir la culture japonaise. – Xavier Robert, librairie Esperluette (Lyon)

Marie Colot nous raconte une très belle histoire d’amitié, d’amour, de transmission et d’engagement brillamment illustrée par les fascinants dessins à l’encre et à l’aquarelle de Noémie Marsily. – David Neau, A voir A lire 

bottom of page