l'affiche
Ensemble, faire vivre les livres

réalisée avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Affiches « Métiers du livre » et « Anatomie du livre »

réalisées par Aurélia Deschamps,

avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Il vous est possible d'imprimer les deux visuels sur une feuille A3 en cliquant sur les deux liens précédents. 

Comment vous procurer une version imprimée de l'affiche ? 

Nous pouvons vous faire parvenir une copie imprimée recto-verso par simple demande à l'adresse mail plus bas. Préciser le nombre d'exemplaires ainsi que vos coordonnées postales.

  • L'envoi en Belgique ainsi que les envois groupés en France/Belgique (c'est-à-dire les demandes via une librairie ou une bibliothèque centrale/BDP) sont gratuits.

  • Nous demandons une participation de 5EUR pour les envois individuels. 

Contact : hello (at) cotcotcot-apps.com.

Pourquoi ? 

À l'origine, une élève de primaire et une affiche vieillotte autour des acteurs du livre devant ses yeux tout au long de la journée de classe. Elle n'y trouve que des noms de métiers masculins. À la question « Que fait ta mère ? », elle répond, bravache : « Éditeuse ! »

Quelques considérations... 

 

Références : 

Nous avons utilisé la précieuse publication Mettre au féminin, guide de féminisation des noms de métier, fonction, grade et titre de la Direction de la Langue française, (édition 2014). 

 

Autrice, ce pseudo-barbarisme qui fait saigner les oreilles un peu trop sensibles... 

Parce que j'ai entendu un jeu de mots assez peu élégant autour du mot « autiste », qu'historiquement le mot prévaut* et que le néologisme « auteure » [auteur-euh] est quasi inaudible à l'oral, nous avons délibérément choisi d'utiliser le mot « autrice » et non « auteure ». 

* « autrice » figure dans le Dictionnaire de Cotgrave (1611) et dans le Dictionnaire de Trévoux (1752) – source : Le Soir

 

Éditrice – des enjeux de pouvoir et de domination... 

Il semblerait que les métiers d'éditeur et d'éditrice ne recouvrent pas tout à fait les mêmes champs d'action. L'éditeur est à la fois personne physique et morale. L'usage veut qu'une femme soit nommée « éditeur » lorsqu'il s'agit de la présenter comme fondatrice ou responsable d'une maison d'édition. L'éditrice serait dès lors implicitement cantonnée à la « publication et l'annotation de  l'œuvre d'un·e auteur·rice en vue d'établir une édition critique. »*

Les éditeurs, qui abhorrent toute répétition et privilégient les mots épicènes ou au pluriel (ces faux amis), préfèrent ainsi nommer leurs consœurs « éditeur » et garder une forme de simplicité dans l'appellation de leurs associations éventuelles. On trouve ainsi l'Association des éditeurs belges ou encore Les Éditeurs singuliers (anciennement  Espace Livres & Création), mais un Syndicat national de l'édition en France ou une Société des auteurs et autrices de littérature et de documentaire en Belgique. 

** Le Larousse

Quid du point médian ? 

J'utilise volontiers le point médian lorsque je communique avec des adultes, et suis attentive aux demandes et attentes grandissantes des adolescentes en la matière. Nous aurions pu ainsi libeller les intitulés auteur·rice, éditeur·rice ou mettre les noms de métier au pluriel. 

Or, le contenu de l'affiche, au demeurant fort riche, s'adresse aux élèves de primaire principalement. Nous avons donc privilégié la simplicité et la lisibilité autant que faire se peut, et choisi la répétition.

Aller plus loin 

Il est prévu de développer un dossier pédagogique en début d'année prochaine. D'ici-là, je vous renvoie au dossier pédagogique de l'album Comment mettre une baleine dans une valise ? de Guridi (trad. Anne Casterman) : vous y trouverez un atelier permettant de vous glisser dans la peau d'un·e éditeur·rice. 

Je vous conseille également les ouvrages suivants : 

– La grande aventure du livre : Dans les coulisses de l'édition de Stéphanie Vernet & Camille de Cussac (DADA, 2022) 

– Pour faire un livre d'Alain Serres & Solenn Larnicol (Rue Du Monde, 2013)

– Encore des questions ? de Yann Fastier (L'atelier du poisson soluble, 2013)

Album[s], Sophie Van der Linden (Actes Sud; Encore une fois / De Facto édition, 2013)

À noter qu'Il existe une formidable exposition Qu'est-ce qu'un livre ? Une surprise visible aux Chiroux (Liège) jusque mi-février 2023. 

Enfin, ne passez pas à côté du site, des formations et expositions des A.T.I/ Ateliers du Texte & de l'Image ainsi que du fonds Michel Defourny.