LA BRODEUSE D'HISTOIRES

Martina Aranda

cotcotcot-brodeuse-feuilleter.png

Les histoires se lisent, se partagent et se brodent (Jannique Koeks) 

— Entre, ma chérie, je t’attendais ! Je m’appelle Lucia.

— Je ne veux pas vous déranger… 

— Me déranger ? Mais non, pas du tout ! Tu arrives
juste à temps pour écouter une histoire.

Une petite-fille, férue de lecture, fait la connaissance de sa nouvelle voisine du RDC, une dame qui aime broder les histoires au rythme de son aiguille… 

Extrait en ligne

Pistes d'exploration (cycles 2 & 3) dans le livret pédagogique à télécharger gratuitement.

32 pages

Format : 18,5 x 24,5 cm

isbn 978-2-930941-05-9

Prix TTC : 13,50€

Blog 

0-3 ans 

3-6 ans 

6-9 ans 

9-12 ans 

12 ans et plus

Intergénérationnel

☑︎

☑︎

☑︎

Thèmes : 

◼︎ amitié / solitude

◼︎ transmission enfant / adulte

◼︎ langage / langue

◼︎ illettrisme / insécurité linguistique

◼︎ confiance en soi

  • Sélection Petite Fureur de lire (2020-2021) 
     

  • Double coup de cœur ♥♥ - Ibby Belgique
     

  • &&&& -  Notes bibliographiques
     

  • Présélection du prix Bernard Versele 2022 - 4 chouettes

  • Dossier complet à propos de Martina Aranda dans le L𝕀𝔹𝔹𝕐LIT n°140 de la Section belge francophone de l'IBBY.
    Merci à Laurent Givron pour ce qu'il fait dire à Martina, Anne Quévy (Orientation Illustration Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles) et Odile Flament de bien jolie manière.

  • Un album magnifique (...) un récit pudique à interpréter —  Tamara Weinstock, Brouillon de culture sur Radio Judaïca  

  • Martina Aranda vient aussi fleurir la devanture de CotCotCot éditions avec un récit simple et touchant (...) Du cousu main !  Catherine Makereel, Au fil des pages comme un éphémère goûte la vie, LE SOIR, 9 novembre 2019

  • Une histoire très poétique, une tranche de vie qui célèbre la simplicité et la bienveillance. [...] Chaque détail compte et cette simplicité anime le texte d’une belle énergie de vie. Une grande réussite que cet album très original ! — Anne Frachet, NVL la revue n°227

  • [...] rien n'empêche la tristesse et la douceur de cette belle histoire d'amitié inergénérationnelle de cohabiter, comme dans les films d'Ozu, avec l'humour potache : l'enfant est pleine de vie et d'envies et l'humour est bien là...  — Emmanuèle Moreau pour le comité de prospection du Prix Versele (4 chouettes, 2022)

  • Chaque détail compte et cette Si le texte est poétique, l’illustration en noir et blanc intensifie le propos.  C’est sobre et d’une extrême douceur.  Albert De Smedt, LIBBYlit, N°139, Ier trimestre 2020

  • Martina Aranda semble manipuler les mots, les crayons, les aiguilles et le fil à broder avec la même aisance, le même talent et le même bonheur. Chantal Cession, Les Ateliers du Texte et de l'Image asbl 

  • l'émouvante rencontre entre une petite fille, Mila, grande amatrice de livres, et une vieille dame, ancienne mercière, Lucia, qui aime broder et raconter des histoires. En traits de crayon noir plus ou moins gras et points de croix d'un joli bleu, la naissance d'une amitié forte. Lucie Cauwe, LU CIE&CO - 18 juin 2020

  • La brodeuse d’histoires est un livre plein de subtilité et de délicatesse. La composition texte-illustration offre, avec pudeur, une harmonie riche en poésie. Le ton est juste et l’image remarquable. Une réelle invitation à la tolérance face à la différence ! Jannique Koeks, coordinatrice pédagogique - ISPN de Namur

  • &&&& (...) traite avec pudeur et délicatesse de l'illettrisme et de la transmission du savoir.  L'Hebdo des notes bibliographiques

  • Cet album parle de l’illettrisme et des conséquences que cela implique et ceci avec beaucoup de sensibilité et de délicatesse. Cette délicatesse que manifeste la jeune Mila envers sa vieille amie, elle dont l’univers est peuplé de livres. C’est en faisant preuve de beaucoup de psychologie, de discrétion et de tact, qu’elle va lui venir en aide.  Chronique "Un livre par jour" d'Opalivres tranmise sur Transat FM le 4 novembre à 8H45, 11H30 et 13H20

  • Sur un texte fluide, évocateur, qui laisse assez de creux pour faire vagabonder l’imagination du lecteur, Martina Aranda a travaillé au crayon gris à papier pour tracer les contours, remplir les formes à petits traits et hachures comme on peut le faire pour une broderie.  Véronique Soulé a évoqué La Brodeuse d'histoire et ses “illustrations pleines de poésie” l'émission du 27 novembre 2019 - Ecoute ! Il y a un éléphant dans le jardin ! sur Aligre FM 93.1

  • Il y a des histoires qui pourraient se passer de mots tant leur délicatesse effleure à chaque page...Pourtant, cette histoire-là les sublime comme un fil invisible mais dont le lien qu'il tisse entre les êtres est de celui qui ne se cassera jamais.  Melimelodelivres

  • Je suis entrée dans ce livre par les yeux mais aussi par le toucher. La couverture semble comme tissée et, sous mes doigts, j’ai eu cette sensation de caresser une belle cotonnade, c’est doux, c’est fin, tout comme cette histoire d’une sensibilité rare. Je me suis faufilée dedans de la même manière qu’on se glisse dans un pull en laine, rassurant et douillet... — @christelle_aufildulivre sur instagram

  • Un vrai coup de coeur cet album !! (...) J’ai adoré tous les petits détails qui parsèment ce livre, les bobines de fil bleu, les dés à coudre et les ciseaux, les petits parasols, les motifs dans les rideaux, les couvertures, le pull...et la tortue qui traverse l’histoire. La double page avec l’étagère de la cuisine et toutes ces boîtes aux noms farfelus c’est magique, on peut prendre son temps et deviner ce qui se cache derrière “la balade de thon”, “le coulis de Matteo” et “la marmelade de dérangé”... compte instagram de la Bibliothèque d'Auderghem @biblioauderghem

  • Un joli livre sur le temps qui passe, les échanges entre personnes âgées et enfants. L'illustratrice utilise le crayon qui rend bien l'ambiance des vieux quartiers, les dessins faits de broderie et quelques rares touches de couleur réveillent les graphismes.  Maïtée LEBOT, Nantes Livres Jeunes

  • (...) tout est laissé en suspens, délicatement. L’implicite est également dans les illustrations, délicates, incomplètes, laissant des blancs entre les éléments simples et proposant de rares touches de couleurs comme autant d’indices pour saisir la vie de la dame. — Anne-Marie Mercier, Li&Je

  • Empreinte de poésie, cette tendre histoire de transmission révèle avec une troublante simplicité le bien-être que peuvent s’apporter mutuellement des personnes de générations différentes. Servie par de superbes illustrations en noir et blanc teintées de quelques touches de couleurs, elle met en lumière sous un éclairage tendre et pudique la force insufflée par une toute petite fille à une dame à l’automne de sa vie, qui lui apporte de son côté la richesse de son expérience. À vos marques... Tapage ! Novembre 2020

  • Un album qui débute par une jolie synesthésie dans laquelle notre petite héroïne mêle rayons du soleil et odeur des lilas... C'est cela cet album, un mélange de sensations et d'émotions.  @des_images_pour_etre_sage (sur instagram)

  • Très belle histoire et magnifiques illustrations de Martina Aranda. — @les_petites_bricoles_de_claire sur instagram

  • ___ - @